ROMBAS
ROMBAS

Bienvenue sur le site de la Communauté de Paroisses Rombas - Pierrevillers!

 

En raison de la crise sanitaire les ordinations sont célébrées cette année non pas en juin comme de tradition, mais le dimanche 27 septembre à 15h00 en notre cathédrale de Metz. Ils sont deux à recevoir la grâce de l’ordination presbytérale : Raphaël-Guillaume CHAIGNE (36 ans) et Sébastien WENK (29 ans).

Nous prions pour eux, afin que l’Esprit Saint irrigue leur vie et féconde leur ministère.

Et nous rendons grâce au Seigneur pour ce don à son Eglise que constitue l’arrivée de ces deux nouveaux prêtres.

L’authentique réjouissance provoquée par ces ordinations nous offre l’occasion de porter un regard plus inquiet sur l’état du presbyterium (ensemble des prêtres d’un même diocèse) de Moselle.

Rappelons qu’au 1er septembre dernier ce sont 4 prêtres qui ont fait valoir leurs droits à la retraite (un prêtre prend sa retraite à 75 ans).

 

Ces derniers mois nous avons aussi déploré le décès de 2 prêtres en activité, les abbés Bernard HITTINGER (68 ans) et Thierry MIN (50 ans).

 

Le diocèse de Metz totalise 275 prêtres, dont 90 occupent la fonction de curé (en charge d’une ou plusieurs communautés de paroisses), 71 prêtres sont coopérateurs en paroisses, aumôniers de santé, ou dans d’autres services (évêché, grand séminaire, cathédrale), et 114 prêtres sont retraités.

Notre diocèse totalise 7 séminaristes en formation, répartis sur 7 ans d’étude.

 

Enfin, nous savons qu’il n’y aura pas de nouveau prêtre en 2021, puisqu’il n’y a pas d’ordination de diacre cette année. Et tous les ans ce seront 4 à 5 prêtres qui prendront leur retraite…

 

L’Eglise est toujours le miroir de la société dans laquelle elle évolue.

Et nous constatons que notre monde occidental est malade : crise économique qui engendre un fort taux de chômage (aggravée par la Covid 19), avenir professionnel incertain pour les jeunes, atmosphère anxiogène alimentée par certains médias et des réseaux plus asociaux que sociaux, fragilisation des familles et abandon lent et progressif de la dignité humaine et de la non marchandisation des corps (prolongation du délai d’IVG, PMA pour femmes seules, et bientôt GPA) et la liste n’est pas exhaustive…

 

Ce contexte n’est pas porteur d’espérance. Il ne permet plus guère d’envisager une transcendance, le fait que l‘homme n‘est pas sa propre finitude, mais que son horizon débouche sur Dieu lui-même. Que Jésus Christ, par sa mort et sa résurrection, apporte un avenir qui dépasse les perspectives déprimantes et angoissantes de notre temps : l’espérance en ce monde et la vie éternelle !

Et ainsi nous comprenons peut-être mieux le déclin des vocations sacerdotales : moins de foi produit moins d’espérance, donc moins de pratiquants et nécessairement moins d’hommes pour s’engager dans la vie de prêtre. Cette vie de prêtre qui n’a de sens que dans le mystère de la croix du Seigneur Jésus, de l’espérance et du salut apportés au monde.

 

A temps et à contretemps l’Eglise lance aux humains cette bouée de sauvetage qu’est l’espérance chrétienne, mais peu nombreux sont ceux qui la saisissent…

 

Votre curé

Abbé Mathieu Baltzer

INFORMATION
A vos agendas !


Soirée Beaujolais Nouveau le samedi 21 novembre
à la salle Jean Burger à 19h00.


Notre traditionnel repas paroissial aura lieu dimanche 14 mars 2021
à la salle des fêtes de Pierrevillers

Intentions de messes reversées :


360€ : Père Joseph SAGHBINI - Liban
1098€ : Patriarcat Grec - Melkite - Jérusalem

Feuille paroissial n° 86
FP86.pdf
Document Adobe Acrobat [320.7 KB]

Visites depuis Mars 2014

Mises à jour récentes:

 

30 septembre 2020:

 

- Nouvelle feuille paroissiale et édito

 

2 septembre 2020:

 

- Nouveaux horaires de permanence au presbytère - section Infos pratiques - Contact

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Communauté de paroisse Sainte Anne sous Drince