ROMBAS
ROMBAS

Bienvenue sur le site de la Communauté de Paroisses Rombas - Pierrevillers!

 

Les six premiers mois de 2020 resteront marqués par la crise sanitaire liée au coronavirus. Individuellement et collectivement nous aurons connu, de façon plus ou moins prononcée, l’étonnement, la stupéfaction, l’angoisse, la souffrance. Bien des questions taraudèrent notre conscience collective, et nous redécouvrîmes cette évidence trop longtemps évaporée dans les vertigineux progrès techniques et scientifiques : nos civilisations sont des colosses aux pieds d’argile. L’avenir radieux dans lequel l’homme est le but ultime de l’homme, où la transcendance a disparu de l’horizon, où l’idée même de Dieu est moquée comme étant une pure fiction, cet avenir se fracassait sur des masques de protection, du gel hydro alcoolique, des respirateurs artificiels, des services de réanimation…Et l’on se promettait qu’il y aurait un avant et un après….Pourtant, la mémoire de l’homme étant parfois aussi dense qu’une cervelle de moineau, j’ai bien peur que l’après ressemble à l’avant. Le calme revenu il est indispensable que l’activité économique reprenne pour produire des richesses, partagées pour la vie de la société et des individus. Mais je redoute cette amnésie collective, ce lancinant refrain qui siffle l’air de l’absence de Dieu, que seul l’homme peut sauver l’homme, que la mort est la fin de tout, que la vie éternelle est une fable. Si le confinement fut l’occasion pour bien des personnes de prier, de méditer l’Evangile, de brûler des cierges, de se réjouir à la sonnerie des cloches, le déconfinement semble renouer avec la faible pratique de la foi vécue avant. L’espérance chrétienne se brise sur le rocher de l’indifférence, du relativisme et de l’Alzheimer spirituel et religieux. Puisse la période estivale être l’occasion de raviver en nous la grâce de Dieu reçue à notre baptême. Que la foi de l’Eglise grandisse en nous et que la boussole de notre vie indique bien le Christ mort et ressuscité. Lisons ces mots d’espérance du pape François à l’adresse du monde en la veillée pascale, le samedi 11 avril 2020 :

Confiance : c’est une parole qui dans l’Evangile sort toujours de la bouche de Jésus. Une seule fois d’autres la prononcent, pour dire à une personne dans le besoin : « Confiance, lève-toi, Jésus t’appelle » (Mc 10,49)… Mais la confiance personne ne peut se la donner. Tu ne peux pas te la donner, mais tu peux la recevoir, comme un don. Il suffit d’ouvrir ton coeur dans la prière, il suffit de soulever un peu cette pierre mise à l’entrée de ton coeur pour laisser entrer la lumière de Jésus… Et, quelle que soit la tristesse qui habite en nous, nous sentirons devoir espérer, parce qu’avec toi, Seigneur, la croix débouche sur la résurrection, parce que tu es avec nous dans l’obscurité de nos nuits : tu es certitude dans nos incertitudes, Parole dans nos silences, et rien ne pourra jamais voler l’amour que tu nourris pour nous.

Bel été vécu dans la confiance renouvelée en Jésus Christ.

 

Votre Curé

Abbé Mathieu BALTZER +

Le presbytère est ouvert tous les matins de 9H30 à 11H30 durant le mois de juillet. 
 
Il n'y aura pas de permanence du 1 au 23 août.
 
Reprise le lundi 24 août les matins de 9H30 à 11h30.
 
Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez joindre le presbytère au 03 87 67 03 41.
Feuille paroissial n° 84
FP84.pdf
Document Adobe Acrobat [354.7 KB]

Visites depuis Mars 2014

Mises à jour récentes:

 

3 juillet 2020:

 

- Nouvelle feuille paroissiale et horaires des messes

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Communauté de paroisse Sainte Anne sous Drince